fbpx
Preloader
Glycine

La Glycine – Les fleurs du bien

Les Fleurs du Bien comme petit clin d’oeil Baudelairien constituent cette édition inédite de tatouages éphémères culturels vous présentant la collaboration entre le peintre aquarelliste Vincent Jeannerot, ars in cute et le botaniste Olivier de La Roque. Outre les vertus médicinales de ces quelques plantes sélectionnées, nous vous présentons leur symbole, leurs origines et leurs aspects formels et esthétiques dans le but de les transmettre ensuite. La beauté se trouve dans la Nature et ses détails.

Et, comme le disait Léonard de Vinci : « les détails font la perfection, et la perfection n’est pas un détail.»

Originaire du Japon, c’est l’une des plus belles plantes grimpantes appréciée pour ses grappes de fleurs odorantes. Pourtant, toute la plante est toxique (toxicité par ingestion des graines, du suc pour les yeux). Il s’agit de la Wisteria sinensis de la famille des Fabacées, introduite au XVIIIè siècle. Attention de ne pas confondre le nom commun de glycine donné au genre Wisteria avec le terme Glycine qui lui est le nom scientifique de plantes comestibles comme le soja ! La pollinisation se fait par bourdons, abeilles et papillons, sa floraison intervient tôt au printemps. On dit que la glycine de Chine s’enroule vers la gauche alors que l’espèce floribunda du Japon s’enroule vers la droite. Du fait de sa robustesse, la glycine est capable avec les années de plier des grilles en fer : rien ne résiste à cette liane ! C’est pourquoi, elle est devenue symbole d’exigence. Au Japon, sa couleur en fait une fleur précieuse, symbole de certaines familles nobles et ses longues grappes de fleurs sont considérées comme capables de repousser les mauvais esprits.
Avec ses rameaux qui s’enlacent, la glycine est aussi symbole d’amour fort (« je m’accroche à vous »). Son parfum délicat et sucré éveille les sens. Le nom glycine évoque cette fragrance suave glukis signifiant « doux » en grec. La conation amoureuse de la glycine est connue depuis l’Antiquité : les Grecs et les Romains l’appréciaient pensant que les rameaux de glycine ont la vertu de préserver l’amour conjugal. Dans le langage des fleurs, la glycine représente la confiance réciproque.

Retrouvez également notre planche Les fleurs du bien en vente dans la belle galerie lyonnaise Vincent Jeannerot

Laisser un commentaire

Fermer

Se connecter

Fermer

Panier (0)

Le panier est vide Aucun produit dans le panier.

ars in cute

l'art dans la peau




nunc mi, elit. Phasellus sem, Aenean amet, eget Praesent

Pin It on Pinterest